Cycle Pietrangeli

Pour son second cycle répertoire, Cinéphare fait honneur au réalisateur italien Antonio Pietrangeli avec 3 films à l'affiche au Ciné Manivel.

Antonio Pietrangeli est une personnalité originale et injustement oubliée de l’âge d’or du cinéma italien. Après des études de médecine, il suit le parcours de nombreux futurs cinéastes italiens de l’époque en passant par l’écriture, d’abord au sein de la critique puis en tant que scénariste. Là, il œuvrera pour nombre de réalisateurs majeurs durant l’après-guerre comme Luchino Visconti ou Roberto Rossellini.

Dans certains de ses scripts on peut déjà distinguer ce qui sera la préoccupation majeure de sa filmographie à venir : la condition féminine dans l’Italie moderne. Ce thème rarement évoqué dans la production italienne d’alors le distingue des autres cinéastes qui lui sont contemporain et participe à la réussite de Du Soleil dans les yeux (1953), Adua et ses compagnes (1960) et de Je la connaissais bien (1965), trois films majeurs du cinéma transalpin qui constituent le cycle que nous vous proposons. Avec en bonus le léger Fantôme à Rome (1961), satire de la spéculation immobilière dans laquelle Marcello Mastroianni s'offre un triple rôle et donne la réplique à l'immense Vittorio Gassman.


Films & horaires


Partager cette animation